Contenu

4 axes pour le projet régional de l’Enseignement Agricole de Franche-Comté

4 axes pour le projet régional de l’Enseignement Agricole de Franche-Comté

Le projet régional de l’enseignement agricole de Franche-Comté (PREAFC) a été élaboré puis révisé en juin 2014 dans le cadre d’un processus de concertation, engagé sous la responsabilité du Directeur Régional de l’Agriculture et de la Forêt.
S’appuyant sur un diagnostic partagé de l’offre de formation, , des attentes des usagers, des besoins des territoires, des évolutions du monde du travail, , le PREAFC est structuré par quatre grands axes.

Axe 1 : Favoriser la réussite scolaire et contribuer à l’insertion professionnelle de toutes et tous.

L’objectif poursuivi est de mettre à disposition des jeunes et des adultes des dispositifs contribuant à leur développement personnel, à leur orientation, à leur accès à un premier niveau de qualification et à leur insertion professionnelle.

Réaffirmer cet objectif c’est tenir compte des évolutions du monde du travail, de la demande des jeunes et de leur familles et des besoins des territoires, tout en donnant la priorité à l’information, l’orientation, l’accueil et l’insertion et l’innovation pédagogique.

Axe 2 : Innover pour produire autrement et enseigner à produire autrement, développer le numérique.

Programme régional de l’enseignement agricole pour la transition agro-écologique

Une déclinaison régionale du projet agro-écologique pour la France du ministre de l’Agriculture est attendue. Elle mobilisera l’ensemble de ses services de la DRAAF dont le SRFD.
Si au niveau de l’enseignement agricole, ce programme régional devra mobiliser en premier lieu les exploitations agricoles, les ateliers technologiques et les référentiels professionnels des différentes filières. Il s’appuiera sur les référents agro écologiques et concernera l’ensemble des membres de la communauté éducative.
Il fait l’objet d’un programme régional spécifique qui intègre de fait le PREAFC .

Enseigner à produire autrement

L’enseignement agricole moderne a été organisé par les Lois d’orientation agricole de 1960 et 1962 destinées à organiser la formation d’agriculteurs productifs. De la même manière la transition agro-écologique doit être accompagnée d’une transition pédagogique qui permettra d’« enseigner à produire autrement ».

Développer l’usage du numérique éducatif

La Loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’Ecole de la République crée le service public du numérique éducatif. Dans ce cadre la DRAAF/SRFD participera à la feuille de route régionale du numérique éducatif avec le Rectorat et les collectivités territoriales en particulier dans la mise en place des Espaces Numériques de Travail et des certifications. Enfin l’innovation pédagogique est un des objectif de ce projet stratégqiue de l’enseignement agricole public.

Axe 3 : Animer les territoires, promouvoir développement culturel, renforcer l’ouverture à l’international.

Promouvoir et accompagner les initiatives locales dans les domaines de l’animation des territoires

Les établissements d’enseignement agricole intègrent les territoires comme supports pédagogiques et se positionnement en qualité d’acteurs de développement en agissant dans le cadre d’une stratégie inscrite dans le projet d’établissement

Promouvoir le développement culturel des apprenants

La démarche de développement culturel dans les établissements vise à conforter les partenariats avec la direction régionale des affaires culturelles et le conseil régional de Franche-Comté

Renforcer l’ouverture à l’international

La dimension internationale est développée de longue date dans les établissements qui mettent en oeuvre des actions de coopération de différente nature : éducation à la solidarité internationale, actions de mobilité individuelles ou collectives, projets de coopération dans le domaine de la recherche et de la formation, échanges linguistiques.

Axe 4 : Valoriser et développer les compétences professionnelles des équipes éducatives.

La réussite du projet régional passe par l’accompagnement des membres des équipes éducatives dans la mise en œuvre du projet régional. Un effort tout particulier doit être consacré à l’intégration des nouveaux arrivants, à l’accompagnement des souhaits à d’évolution professionnelle et à la formation continue des personnels pour l’ensemble des axes du PREA FC.

Hubert Martin
Chef du Service Régional de la Formation et du Développement