Contenu

Impacts forestiers de la sécheresse-canicule de 2018 en Bourgogne-Franche-Comté

Au cours de cette épisode, l’impact visuel (flétrissement, rougissement-jaunissement et chutes foliaires) sur les peuplements forestiers a été plus marqué chez les feuillus que les résineux. Il est important de rappeler que chez les feuillus, cette symptomatologie est un mécanisme de survie (fermeture des stomates et chute des feuilles) pour limiter l’évapotranspiration, il n’y a pas de mortalités immédiates des sujets.

En revanche, les dommages subis par les arbres ne sont pas uniquement liés à ces symptômes, ces observations ne sont ainsi pas prédictives de l’évolution des peuplements, exceptés dans des jeunes plantations-régénération et localement sur les résineux adultes où des mortalités directes liées à ce stress hydrique ont été relevées.

A moyen terme le réel impact sur la santé des forêts est lié à l’existence de parasites de faiblesse (insectes, champignons) qui vont pouvoir s’exprimer sur des tiges à la résistance amoindrie par cet événement climatique exceptionnel. D’autant plus que ces températures élevées ont pu accélérer la vitesse de développement des bioagresseurs (nombre de génération…) et ainsi augmenter les populations de ces ravageurs, en témoigne l’épidémie de scolytes sur les pessières.

Une vigilance accrue s’impose sur ces peuplements dès le débourrement 2019, en particulier les hêtraies, les sapinières, les pessières et douglasaies.

D’autant plus que 2018 s’inscrit dans une succession inédite d’étés chauds et secs (les étés 2015 et 2017 sont les 3èmes étés les plus chaud depuis 1900, 2018 étant à la 2nd position derrière 2003). Cet important stress hydrique 2018 est intervenu sur des arbres ayant souvent de fortes fructifications et une microphyllie parfois associée en réponse aux stress des saisons passées.

Enfin, les plantations de l’année en région présentent également un taux de reprise très mauvais au regard de ces conditions climatiques extrêmes.

Plus de détail dans l’information technique dédiée DSF_Info_technique_secheresse_chaleur_2018 (format pdf - 2 Mo - 09/05/2019)