Contenu

La région Bourgogne-Franche-Comté se dote d’un contrat forêt bois

jpg - 893.1 ko
jpg - 769 ko

La Commission Régionale de la Forêt et du Bois (CRFB) du 25 mars 2019 a donné un avis favorable, à une très large majorité, au projet de Contrat Forêt Bois Bourgogne-Franche-Comté qui engage la filière pour les dix ans à venir.

Ce document est le fruit d’un travail conjoint entre l’Etat et la Région, débuté en juin 2016, en étroite collaboration avec l’interprofession FIBOIS. Il a fait l’objet de nombreux ateliers participatifs et discussions avec les acteurs de la filière forêt bois, les territoires et les associations de préservation de l’environnement.

Le Contrat Forêt Bois est ainsi l’aboutissement d’un très long processus de concertation. Il représente un compromis entre les attentes des membres de la filière et celles des associations de préservation de l’environnement.

La phase de participation du public s’est achevée le 13 décembre 2018. Elle a permis de recueillir près de 300 contributions qui ont donné lieu à des modifications du contrat avant sa validation par la CRFB.

Le Contrat Forêt Bois découle de la synthèse de deux documents : le programme régional de la forêt et du bois (PRFB) et le contrat stratégique de filière. L’Etat, la Région et les représentants de la filière ont en effet opté pour un cadre stratégique unique dans lequel s’inscrira le développement de la filière forêt bois pour les dix prochaines années.

Le Contrat Forêt Bois va servir de base aux futurs documents cadres de gestion forestière publique et privée (directive et schéma régional d’aménagement en forêt publique, schéma régional de gestion sylvicole en forêt privée).

Il se décline selon six orientations :

  • Gérer nos forêts de manière dynamique, durable et multifonctionnelle
  • Améliorer la compétitivité des entreprises
  • Développer et diversifier les marchés
  • Encourager les projets de territoires
  • Développer les compétences
  • Améliorer l’image de la forêt, de la filière et de ses métiers

Il a pour ambition la création de richesse et donc, le développement de l’emploi grâce à la valorisation des ressources des forêts régionales, dans le strict respect d’une gestion durable.
Cet objectif va se traduire par une mobilisation accrue des bois, favorisée par une sylviculture dynamique et multifonctionnelle.

Le Contrat Forêt Bois fixe désormais le cap de la politique forestière régionale des dix prochaines années.

Validé par la CRFB, le contrat va maintenant être soumis à l’approbation du Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Merci à l’ensemble des contributrices et contributeurs qui ont grandement participé à l’enrichissement de ce document.