Contenu

Les cultures fourragères annuelles - Franche-Comté

Série de données annuelles

Cultures fourragères (format xls - 35 ko - 13/05/2016)


Définitions

Les cultures fourragères annuelles englobent toutes les plantes utilisées entières pour l’alimentation animale et dont le cycle de culture est annuel.

Le maïs fourrage utilisé comme aliment du bétail est récolté plante entière puis ensilé ou déshydraté. Le maïs grain ou épi ensilé est compté en céréales.

Avertissement : les rendements de la Franche-Comté et de la France sont calculés comme des moyennes. Pour ces échelons géographiques, les rendements mentionnés sont arrondis à l’unité la plus proche.


En Franche-Comté encore plus qu’ailleurs, le maïs, avec près de 99% de la sole de cultures fourragères annuelles contre 87% en France métropolitaine, est la plante fourragère prépondérante. La sole des autres cultures fourragères annuelles (comme les mélanges céréales/légumineuses, les betteraves fourragères, le ray-grass… ) ne dépasse pas 200 hectares.

Dans la région, les surfaces de maïs utilisées pour l’alimentation du bétail oscillent autour de
20 000 hectares en fonction des rendements mais aussi des quantités de foin de l’année. Ainsi, depuis 2011, sa sole augmente au contraire des rendements qui avaient atteint des records cette année là. Au final, depuis trois ans, la production régionale de maïs fourrage est relativement stable aux environs de 250 000 tonnes de matière sèche.

La production de maïs fourrage en 2013 (en quantité de matière sèche)


Une surface de maïs fourrage en hausse


Les rendements du maïs fourrage sont en diminution depuis 2011 en Franche-Comté