Contenu

Les impacts des produits phytopharmaceutiques

Impacts sur la qualité de l’eau
Le territoire, du fait de la nature de ses sous-sols, est très sensible à la pollution aux produits phytopharmaceutiques. Que ce soit dans les eaux souterraines ou dans les eaux superficielles, les produits phytopharmaceutiques sont particulièrement présents, en diversité et en quantité. Certaines molécules interdites telles que les triazines sont encore retrouvées dans les eaux souterraines, à cause d’une contamination historique des milieux. Les désherbants, et notamment le glyphosate, ainsi que (...)
 
Impacts sur la santé
La nocivité des produits phytopharmaceutiques pour la santé des agriculteurs n’est plus mise en doute mais l’expertise reste complexe. De nombreuses études médicales ont été réalisées. Elles donnent des éléments mais de nombreuses questions subsistent car les relations sont complexes et multifactorielles. Le rapport "Produits phytopharmaceutiques : effets sur la santé" de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) publié en juin 2013 est aujourd’hui la source la plus détaillée à (...)
 
Le suivi des effets non intentionnels sur la biodiversité
Le plan s’appuie également sur les effets non intentionnels de l’utilisation des pesticides. La surveillance biologique du territoire dans le domaine végétal (SBT) doit permettre d’observer l’impact potentiel des activités agricoles sur l’environnement, en particulier la faune et la flore sauvage. Dans cet objectif, l’acquisition de données de référence est nécessaire pour permettre la détection d’évolution de situations vis-à-vis des effets non intentionnels (ENI) sur l’environnement. Il a été décidé (...)