Contenu

Les oléagineux - Franche-Comté

Série de données annuelles


Céréales-Oléagineux-Protéagineux (format xls - 170 ko - 13/05/2016)


Définitions

Les oléagineux sont des plantes cultivées spécifiquement pour leurs graines ou leurs fruits riches en matières grasses, dont on extrait de l’huile à usage alimentaire, énergétique ou industriel.

Colza : plante de la famille des crucifères, il est destiné à l’huilerie pour la production d’huile alimentaire ou à destination industrielle.

Tournesol  : plante de la famille des composées, il est, comme le colza, destiné à l’huilerie pour la production d’huile alimentaire ou pour la fabrication de carburant.

Soja : légumineuse principalement destinée à l’alimentation animale. Elle est moins fréquemment triturée pour produire de l’huile.

Avertissement : les rendements de la Franche-Comté et de la France sont calculés comme des moyennes. Pour ces échelons géographiques, les rendements mentionnés sont arrondis à l’unité la plus proche.


En Franche Comté, les surfaces cultivées en oléagineux progresse de près de 1 200 hectares en un an pour atteindre près de
40 000 ha. C’est la surface la plus importante de ces dix dernières années. En France, la tendance est inverse et cette même surface diminue depuis trois ans.

Le colza est la plante oléagineuse la plus cultivée en Franche-Comté. Depuis 2008, sa sole ne cesse de croître et couvre désormais autant de surface que l’orge. En 2013, cette culture occupe plus de la moitié des surfaces en oléagineux dans le Jura et couvrent 85% de ces surfaces en Haute-Saône. Dans le Territoire de Belfort, c’est même l’unique plante oléagineuse cultivée.

Dans la région, la culture du soja progresse. Depuis 2010, sa sole a augmenté de près de moitié alors qu’elle a régressé de 15% sur l’ensemble du territoire national. Désormais 15% des surfaces cultivées en soja sur le territoire national sont localisées en Franche-Comté.

Au contraire, les surfaces de tournesol diminuent régulièrement depuis 2009. En 2013, une baisse de 25% est observée par rapport à la précédente campagne dans la région. Le repli du tournesol est général pour l’ensemble des départements francs-comtois. Cette diminution régionale de la sole en tournesol va à l’encontre de la tendance nationale. En effet, depuis 2010, le tournesol a gagné 80 000 hectares en France métropolitaine.

En phase avec la tendance nationale, les rendements sont plutôt en baisse en 2013. A noter que les rendements francs-comtois des cultures d’oléagineux sont généralement proches des moyennes nationales.


Les productions d’oléagineux franc-comtois en 2013


La production de soja dépasse celle du tournesol