Contenu

Pourquoi un projet de l’Enseignement Agricole en Franche-Comté?

Pourquoi un projet de l’Enseignement Agricole en Franche-Comté?

L’Enseignement Agricole de Franche Comté , composante du service public d’éducation et de formation, vise à faire partager aux apprenants les valeurs de la République et contribue à l’égalité des chances. Il garantit à chacun le droit à l’éducation afin de lui permettre d’élever son niveau de formation initiale et continue, de s’insérer dans la vie sociale et professionnelle, d’exercer sa citoyenneté et de développer sa personnalité.

Dans l’enseignement agricole, l’attachement à une représentation d’un service public d’éducation et de formation professionnelle innovant et différent de celui de l’éducation nationale est identitaire.
Soutenu par un ministère technique, celui de l’agriculture, de l’agro-alimentaire et de la forêt, l’enseignement agricole dispose de spécificités en matière d’éducation et de formation, parmi lesquelles on peut citer :

- l’attachement à la mise en œuvre de situations d’activités pratiques pour les apprenants (apprentissage des gestes professionnels…),
- l’ouverture sur le territoire favorisant le lien quotidien avec les mondes concrets et leurs acteurs,
- la démarche de projet (constructivisme) et la prise d’initiative et de responsabilité,
- l’approche globale et pluridisciplinaire des situations d’apprentissage,
- la présence d’ingénieurs parmi les intervenants auprès des apprenants,
- la présence de l’éducation et l’animation socioculturelle,
- une vie scolaire marquée par un internat fréquenté par une majorité de jeunes,
- l’usage quotidien de l’exploitation agricole ou de l’atelier technologique,
- le foisonnement des initiatives d’ouverture favorisé par la présence d’un amphithéâtre et d’un foyer des élèves,
- une pédagogie ouverte sur le monde faisant une large part aux déplacements et à la rencontre des autres,
- des communautés de travail fonctionnant en réseaux favorisant la construction des identités professionnelles et la diffusion de « bonnes pratiques ».

Sa réussite en matière d’insertion professionnelle et de développement personnel des apprenants en lien étroit avec les mondes professionnels de référence n’a pas été démentie malgré les bouleversements profonds observés ces dernières années en matière de publics accueillis, de métiers préparés. Les établissements à taille humaine, très ancrés dans les territoires, accueillent des jeunes qui opèrent un choix positif en faveur de l’enseignement agricole mais attire également des élèves sans solution ou sans projet professionnel précis. L’enseignement agricole franc comtois souhaite conserver ces caractères particuliers qui fondent sa spécificité.

De façon plus particulière le Projet Régional de l’Enseignement Agricole Franc-Comtois s’appuie sur :
- Le programme européen « Education et Formation 2020 » intégré à la « Stratégie Europe 2020 » adopté en 2009,
- Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations signé en 2012,
- La Loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’Ecole de la République publiée en juillet 2013,
- La Loi pour l’Enseignement Supérieur et la Recherche publiée en juillet 2013,
- La Loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale de mars 2014,
- Le projet agro-écologique pour la France,
- La Loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt d’octobre 2014,
- Le Plan Lycée du conseil régional de Franche-Comté.

Enfin l’ensemble de la société est par ailleurs traversée par des évolutions fortes : économiques, sociales, culturelles, scientifiques, environnementales qui s’expriment par de nouvelles attentes. Parmi ces dernières nous pouvons citer les questions relatives au développement durable, au fait alimentaire et à l’égalité entre les hommes et les femmes qui seront intégrés de manière transversale au Projet Régional de l’Enseignement Agricole Franc-Comtois.

Garantir à chacun le droit à l’éducation afin de lui permettre d’élever son niveau de formation initiale et continue, faciliter l’insertion dans la vie sociale et professionnelle, l’exercice de la citoyenneté et le développement de la personnalité, contribuer à l’égalité des chances, telles sont les ambitions du projet régional de l’enseignement agricole composante du service public d’éducation et de formation en région.

Je souhaite que ce projet participe aux réflexions et à l’action de tous ceux qui contribuent aux missions de l’enseignement agricole : parents, communautés éducatives, professionnels, élus pour ces prochaines années.

Jean Luc Linard
Directeur Régional de l’Alimentation de l’Agriculture et de la Forêt de Franche-Comté