Contenu

Recrudescence des mortalités de sapins pectinés en région Bourgogne – Franche-Comté

Consécutivement à l’épisode de sécheresse et de chaleur-canicule exceptionnel de 2018
les sapinières de la région ont dû faire face à ce stress hydrique, et même si très peu de mortalités directes liées à la sécheresse ont été relevées en région en 2018, des parasites de faiblesse ont pu coloniser ces tiges à la résistance amoindrie. Il s’agit essentiellement d’insectes cambiophages (scolytes du sapin et pissode).

Ainsi, en ce début de printemps 2019 et après un hiver relativement doux et sec, des mortalités commencent à se révéler (rougissement de houppier) avec la reprise d’une activité physiologique des sapins, témoins des attaques de ces parasites de faiblesse en 2018.

Les insectes cambiophages du sapin pectiné sont moins agressifs (ravageurs d’arbres stressés) que le typographe de l’épicéa (qui peut attaquer des arbres non stressés). Ainsi, en règle générale, on observe un décalage dans le temps d’apparition des dégâts par rapport au pessières scolytés et une phase épidémique très corrélée dans sa durée à l’état de stress des sapinières.

Par analogie avec la sécheresse-canicule de 2003 et l’année 2004, on doit s’attendre en 2019 à d’importantes mortalités de sapins pectinés sur l’ensemble de la région Bourgogne-Franche-Comté, notamment au niveau des sapinières présentent en dehors de l’optimum écologique de l’essence, sur les stations de basse altitude, de faible réserve hydrique (les secteurs de plaine, le 1er plateau jurassien, les Vosges saônoises et belfortaines, les contreforts du Morvan…).

Les conditions climatiques de 2019 seront déterminantes quant à l’intensité et à la durée du phénomène épidémique (le stress des sapinières et le développement des ravageurs étant accentués par des conditions météorologiques sèches et chaudes). Néanmoins, une lutte contre ces ravageurs permet de limiter celle-ci.

Plus d’information dans la note technique sur ces mortalités de sapin pectiné : DSF_Infotech_sapinpectine_avril2019 (format pdf - 1.2 Mo - 13/05/2019)

Plus de détail pour la lutte contre les scolytes et pissode du sapin : Lutte_insectes_sous-corticaux_sapin_DSF (format pdf - 2.2 Mo - 19/04/2019)

Pour tout renseignement complémentaire : dsf.draaf-bourgogne-franche-comte@agriculture.gouv.fr