Contenu

Tuberculose bovine (Bilan 2015)

Depuis quelques années, les autorités vétérinaires font face à une augmentation du nombre de cas de tuberculose bovine qui sont passés d’une cinquantaine à une centaine par an avec une concentration dans certaines zones localisées en Côte d’Or, en Dordogne, en Camargue et dans le Sud-Ouest. La maladie s’est également développée chez certaines espèces d’animaux sauvages (sangliers, cerfs et blaireaux), ce qui rend son éradication plus complexe. La tuberculose bovine peut être à l’origine de problème de santé publique du fait de sa transmission possible à l’homme mais est surtout à l’origine de fortes contraintes économiques pour les éleveurs situés dans les zones infectées.

Malgré les efforts mis en place aux niveaux local et national, la maladie continue à persister et à inquiéter le monde agricole. Suite à une réunion ministérielle tenue le 18 janvier 2013, Le ministre de l’Agriculture a décidé de renforcer les moyens nécessaires aux investigations épidémiologiques essentielles pour adapter les moyens de lutte contre la tuberculose bovine dans les deux régions les plus atteintes.

Deux Cellules d’Epidémiologie Vétérinaire ont ainsi été créées en Bourgogne et en Aquitaine.

Les objectifs assignés à ces structures sont les suivants :
- Exploiter et valoriser les données récoltées les années précédentes en Côte d’Or et en Dordogne
- Participer aux investigations épidémiologiques :
- Aide à la coordination des études mises en place dans la région
- Mise en œuvre des moyens d’investigations nécessaires à l’analyse épidémiologique de la situation,
- définir, mesurer et suivre les indicateurs de fonctionnement du dispositif de surveillance
- Contribuer à la réalisation de toutes études épidémiologiques pilotées par la plate-forme nationale de surveillance épidémiologique ; notamment participer à la mise en place d’une étude « facteurs de risque » proposée par l’Anses de Maisons Alfort.
- Communiquer avec les partenaires locaux et nationaux
- rapports d’enquête accompagnés des propositions de gestion des foyers et des zones infectées
- réaliser des synthèses sur la situation épidémiologique selon le rythme utile aux utilisateurs et mettre à disposition des acteurs les informations relatives aux données sanitaires concernant la tuberculose

La zone d’intervention de la CeREV BOURGOGNE s’étend au delà de la Région Bourgogne, (cf carte)

Bilan Tuberculose bovine Bourgogne : Bilan 2015