Contenu

Vaste opération de collecte et de recyclage des téléphones mobiles dans les lycées agricoles

En France, il est estimé que 100 millions de téléphones portables usagés « dorment dans les tiroirs ». C’est en partant de ce constat qu’Orange a mis en place depuis plusieurs années un dispositif unique de collecte-recyclage des mobiles en France et en Afrique. La solution choisie répond aux finalités du développement durable et sa mise en œuvre s’appuie sur l’économie sociale et solidaire.

Sur le territoire national, des cartons de collecte sont installés pour récupérer les mobiles et accessoires (toutes marques et opérateurs) dont les utilisateurs n’ont plus l’usage. Lorsque ces cartons sont pleins, ils sont enlevés par Emmaüs via Orange. Les mobiles sont ensuite triés, aux Ateliers du Bocage, entreprise d’insertion, membre d’Emmaüs :

  • si le mobile ne fonctionne pas, il est recyclé et les matières dangereuses sont traitées et les métaux récupérés.
  • si le mobile est en état de marche, les données personnelles sont effacées, il est testé puis reconditionné pour être revendu dans un pays émergent comme mobile d’occasion. Dans ce cas, Orange reverse l’intégralité des bénéfices à Emmaüs International.

En Afrique, depuis 2010, Orange apporte son soutien à Emmaüs International pour la création d‘ateliers de collecte de déchets de mobiles. Cinq ateliers ont ainsi ouvert au Burkina Faso, au Bénin, au Niger, en Côte d’Ivoire et au Cameroun. Ils ont permis la création d’une trentaine d’emplois. Une fois collectés, ces déchets sont envoyés en France pour être recyclés aux normes européennes.

  • Plus de 211 tonnes de déchets ont été collectées à ce jour (l’équivalent de 1,4 millions de mobiles) ;
  • 25 000 mobiles collectés en France, c’est 1 emploi d’insertion créé en France ;
  • 100 000 mobiles collectés en France, c’est 1 atelier de collecte et 6 emplois créés en Afrique.

La Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de Bourgogne-Franche Comté (DRAAF) a décidé de s’associer à cette initiative. Ce partenariat innovant a été officialisé le jeudi 10 novembre au lycée agricole de Quetigny par la signature d’une convention entre Vincent Favrichon, directeur de la DRAAF, et Véronique Morlighem, Déléguée régionale d’Orange en Bourgogne Franche-Comté. C’est la première fois qu’une DRAAF et Orange s’associent pour mener une action à portée régionale qui fait écho à plusieurs missions de l’enseignement agricole :

  • la participation au développement durable en promouvant les valeurs de l’éco-citoyenneté et de l’éco-responsabilité,
  • l’ouverture à l’international et l’accompagnement des territoires par le développement de l’économie sociale et solidaire.
jpg - 1.4 Mo

Cinq établissements publics se sont portés volontaires pour démarrer cette opération : Quetigny-Plombières (21), Nevers-Cosne-Plagny (58), Tournus (71), Etang-sur-Arroux [Velet] (71) et Fontaines (71).

Une ouverture progressive du dispositif est prévue pour les autres établissements publics et privés de la Bourgogne-Franche-Comté.