Contenu

Visite du Préfet Pierre-Etienne Bisch et de sa mission en Bourgogne-Franche-Comté (09 et 10 juillet 2019)

Contexte

Sur la thématique des produits phytopharmaceutiques, les concertations lors des Etats Généraux de l’Alimentation à l’été 2017 ont abouti à la mise en place, en avril 2018, d’un plan d’actions sur les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins dépendante aux pesticides et, en juin de la même année, d’un plan de sortie du glyphosate.

Le Préfet Pierre-Etienne Bisch a été nommé coordinateur interministériel de ces deux plans gouvernementaux le 1er décembre 2018, et le plan Ecophyto II a été révisé en plan Ecophyto II+ pour intégrer les priorités de ces derniers.

Le Préfet Bisch est appuyé dans sa mission par Didier Pinçonnet – inspecteur général du ministère en charge de l’agriculture, et Louis Hubert – inspecteur général du ministère en charge de l’environnement.
A travers un tour de France des régions, la mission souhaite renforcer la mobilisation collective des différents acteurs régionaux – tant publics que privés - en faveur de la réduction de l’utilisation, des risques et des impacts des produits phytopharmaceutiques.
Dans ce cadre, la mission s’est rendue en région Bourgogne-Franche-Comté les 9 et 10 juillet derniers.

Visite en Bourgogne-Franche-Comté

La mission a participé le mercredi 10 juillet matin à la formation spécialisée agroécologie de la Commission Régionale de l’Économie Agricole et du Monde Rural (COREAMR), instance régionale de gouvernance du plan Ecophyto II+. PNG

Le Préfet Bisch a insisté sur l’importance de mettre en œuvre une stratégie régionale de réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, en identifiant, diffusant et généralisant les expériences réussies, les bonnes pratiques locales et les idées innovantes.
 Pierre-Etienne Bisch, préfet, coordinateur du plan Ecophyto II+ ; Bernard Schmeltz, préfet de région ; Vincent Favrichon, directeur de la DRAAF et Bruno Maestri, adjoint au chef du département prévention, santé, environnement de l'ARS {JPEG}Bruno Maestri, adjoint au chef du département prévention, santé, environnement de l'ARS ; Vincent Favrichon, directeur de la DRAAF ; Pierre-Etienne Bisch, préfet, coordinateur du plan Ecophyto II+ ; Bernard Schmeltz, préfet de région et Jean-Pierre Lestoille, directeur de la DREAL {JPEG}Parmi les expériences réussies en Bourgogne-Franche-Comté, on peut notamment citer le soutien de collectifs d’agriculteurs pionniers dans la réduction des produits phytopharmaceutiques, dans le cadre des réseaux DEPHY, « 30 000 » et GIEE (Groupements d’Intérêt Économique et Environnementaux).
Ainsi, le soutien de nouveaux collectifs d’agriculteurs engagés dans cette réduction et dans la capitalisation/diffusion de leurs résultats et expériences sera un enjeu phare de la prochaine feuille de route régionale Ecophyto, qui sera proposée d’ici fin octobre.
Par ailleurs, deux réunions thématiques - l’une sur les enjeux de réduction des produits phytopharmaceutiques dans la filière « viticulture » (mardi 9 juillet après-midi), l’autre sur ces enjeux dans la filière « grandes cultures » (mercredi 10 juillet après-midi) – ont permis de nombreux échanges autour des leviers, résultats et freins à la réduction des produits phytopharmaceutiques.