Contenu

Influenza aviaire : VIGILANCE - MESURES DE PREVENTION

Depuis la détection du virus influenza aviaire hautement pathogène H5N8 sur deux cygnes aux Pays-Bas, le nombre de cas ne cesse de croître en Europe. Des foyers domestiques et des cas dans l’avifaune sauvage ont été confirmés non seulement aux Pays Bas mais également en Allemagne et au Royaume Uni et plus récemment en Irlande et au Danemark.
Ces cas alertent sur le risque d’introduction en France de la maladie compte tenu de la saison actuelle de migration des oiseaux et de la présence d’une dynamique d’infection dans un couloir actif de migration descendante en amont de la France.

Face à cette situation, le ministère de l’Agriculture a décidé de faire passer de « modéré » à « élevé » le niveau de risque d’introduction du virus influenza aviaire par l’avifaune dans 46 départements traversés par les couloirs de migration de ces oiseaux sauvages.

A partir du 6 novembre, les mesures de préventions suivantes sont rendues obligatoires dans l’ensemble des départements classés en niveau « élevé » et dans les zones à risque particulier pour les autres départements (zones écologiques humides fréquentées par les oiseaux migrateurs) :
- la claustration des volailles ou protection de celles-ci par un filet avec réduction des parcours extérieurs ;
-  l’interdiction de rassemblements d’oiseaux (concours, foires, marchés...) ;
- l’interdiction de transport et de lâcher de gibiers à plumes  ;
- l’interdiction de l’utilisation d’appelants.

Sur tout le territoire, sont par ailleurs maintenues obligatoires la surveillance clinique quotidienne des oiseaux dans les élevages commerciaux de volailles et la vaccination dans les zoos des oiseaux ne pouvant pas être tenus en claustration ou confinés sous filet.

En Bourgogne Franche-Comté, 4 départements passent ainsi en niveau de risque « élevé » : la Côte d’Or, le Jura, la Haute-Saône et la Saône-et-Loire. Dans les autres départements, plusieurs communes sont incluses dans des zones à risque particulier : fleuve et vallée du Doubs et Haut-Doubs, fleuve Loire en Bourgogne, fleuve et vallée de l’Yonne.

carte des ZPR (format pdf - 8.5 Mo - 04/11/2020)
Liste des communes des ZPR (format xls - 98 ko - 04/11/2020)

Ces mesures de prévention ont pour but de protéger les volailles domestiques d’une potentielle contamination qui aurait des conséquences désastreuses pour les échanges et exportations d’animaux vivants et de viandes de volailles. Elles engendreront des contraintes fortes principalement dans les filières exclusivement en plein air (volailles grasses, sous signe officiel de qualité). Des aménagements des cahiers des charges notamment pour les productions sous signe officiel de qualité seront temporairement nécessaires. Des dérogations peuvent être sollicitées par les élevages professionnels, au cas par cas. La claustration demeure néanmoins la disposition la plus sécuritaire vis à vis du contact avec les oiseaux sauvages.

A ce jour, la France est indemne d’influenza aviaire. La consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque pour l’homme.

Pour en savoir plus :
https://agriculture.gouv.fr/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-linfluenza-aviaire
Vous pouvez également contacter la direction départementale en charge de la protection des populations de votre département