Certificats d’Economie de Produits Phytopharmaceutiques (CEPP)

Après une phase expérimentale, le dispositif des CEPP est désormais applicable depuis le 1er janvier 2021. Les articles suivants permettent de comprendre le fonctionnement de ce dispositif et de suivre son évolution.
Comprendre le dispositif
Confirmant sa volonté de réduire l’utilisation des produits phytopharmaceutiques (PPP), le Gouvernement a lancé en 2017 le dispositif des certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques (CEPP). Cette mesure est intégrée au plan Ecophyto. Le principe de ce dispositif est d’inciter les distributeurs de produits phytopharmaceutiques (PPP) à orienter les agriculteurs vers des pratiques permettant de réduire leur consommation de produits. Fonctionnement du dispositif : Un certain nombre de (...)
 
CEPP : 103 actions standardisées sont désormais disponibles
Les actions standardisées éligibles aux Certificats d’Economie de Produits Phytopharmaceutiques (CEPP) ont pour but d’accompagner les agriculteurs dans la mise en œuvre de pratiques plus économes en produits phytopharmaceutiques, tout en leur permettant de maintenir un niveau de production élevé en quantité et en qualité. Elles englobent des domaines tels que le biocontrôle, les outils d’aide à la décision, les variétés de semences, l’agroéquipement, les variétés résistantes... Régulièrement, de (...)
 
Bilan 2020 du dispositif des CEPP en Bourgogne-Franche-Comté
Le dispositif des CEPP impose aux distributeurs de produits phytopharmaceutiques de proposer aux agriculteurs des solutions permettant la réduction des quantités de produits utilisées (présentation détaillée du dispositif ici). Initialement prévue jusqu’en 2020, la phase expérimentale du dispositif s’est achevée en 2019. En 2020, les obligés (distributeurs et applicateurs concernés) se sont vu attribuer des obligations à hauteur de 60 % des objectifs fixés pour l’année 2021. Depuis la mise en place du (...)
 
Journée régionale CEPP / collectifs d’agriculteurs le 9 mars 2018 à Dijon
La réduction de l’utilisation, des risques et des impacts des produits phytopharmaceutiques est une évolution nécessaire, au regard des connaissances récentes sur leurs effets sur la santé humaine, en particulier celle des utilisateurs, mais aussi sur l’environnement et la biodiversité.
 
Lancement de l’expérimentation des certificats d’économies de produits phytos (CEPP)
Le décret mettant en œuvre l’expérimentation pour cinq ans des certificats d’économies de produits phytosanitaires (CEPP) est paru au journal officiel le 28 août.