Contenu

Séminaire de rentrée de l’enseignement agricole

Le séminaire de rentrée de l’enseignement agricole s’est tenu mercredi 6 octobre 2021 au lycée agricole de Montmorot (Jura).

L’ensemble des acteurs de ce secteur, heureux de se retrouver en présentiel, ont eu l’occasion de s’informer et de réfléchir sur les enjeux d’une formation –tout au long de la vie – qui doit prendre en compte les questions d’accès au foncier et d’installation, pour permettre le renouvellement des générations en agriculture.
Marie-Jeanne FOTRE-MULLER a pris la parole pour ouvrir ce séminaire. Elle a rappelé que les jeunes actuellement en formation expriment régulièrement leur inquiétude quant aux questions d’accès au foncier, d’installation et de transmission. L’enseignement agricole se doit donc d’être à la hauteur de ces défis, mais également et plus généralement vecteur des mutation techniques et technologiques agricoles. Ensuite, Monsieur Chanet, recteur de la région académique a pu souligner la qualité de la collaboration entre les ministères de l’éducation nationale et de l’agriculture sur les questions d’enseignement. Il a rappelé que cette collaboration se décline parfaitement en région Bourgogne-Franche-Comté entre la DRAAF et les rectorats et se concrétisera par un plan d’action visant à faciliter les relations entre les établissements relevant de l’éducation nationale et de l’enseignement agricole à développer des synergies, dans l’objectif de répondre aux besoins des territoires et des apprenants.
Madame Charret-Godard, vice-présidente du Conseil régional, déléguée aux lycées, à l’apprentissage et à l’orientation a cité Kofi Annan, ancien secrétaire général des nations unies, qui disait que « nous sommes des héritiers sans héritage » : le vingt-et-unième siècle devra se montrer fort des évolutions du siècle qui l’a précédé et se révèle être une période où nous devons réinventer des modèles plus résilients. Monsieur David Philot, Préfet du Jura s’est attaché à inscrire les questions de formation comme des défis à relever pour l’agriculture. Il a souligné la nécessité d’offrir aux jeunes la possibilité de relever ces défis sereinement. Enfin, Marie-Catherine Arbellot de Vacqueur a tenu à remercier les équipes du service régional de la formation et du développement, qui l’ont épaulée pour orchestrer le séminaire et les équipes des services de la DRAAF (SRISE, SREA), qui ont apporté leur concours à l’organisation des tables rondes.

Après de riches interventions, portant dans un premier temps sur l’état des lieux de l’installation en Bourgogne-Franche-Comté, dans un second temps sur les enjeux de la formation et les réponses des acteurs de la formation, les élèves de CAPA 1 palefrenier-soigneur du Lycée voisin de Mancy ont pu présenter le film qu’ils ont réalisé dans le cadre du concours « Je filme le métier qui me plait ». Ce travail de grande qualité leur a permis de remporter la Clap d’Or, et est la démonstration de la qualité et de la richesse de l’enseignement agricole.https://www.bourgognefranchecomte.fr/je-filme-le-metier-qui-me-plait-premiere