La flavescence dorée - généralités

publié le 28 décembre 2015 (modifié le 14 septembre 2022)

La Flavescence dorée est une maladie fortement épidémique qui provoque le dépérissement des ceps de vigne. C’est pourquoi elle est réglementée aux niveaux européen et français.

Il n’existe pas de traitement contre cette maladie. Lorsque des ceps sont contaminés, ils doivent être arrachés.

  • La maladie se propage d’un cep contaminé à un cep sain par l’intermédiaire d’un insecte, « la cicadelle de la flavescence dorée ».
  • La flavescence dorée est présente dans certains pays d’Europe comme l’Espagne, le Portugal, France, Italie, Suisse, Slovénie, Serbie,
  • Elle a été signalée pour la première fois en France en 1951 en Armagnac.
  • S‘agissant d’une maladie très grave pour la vigne, elle fait l’objet d’une lutte obligatoire pour éviter sa propagation (arrêté ministériel du 27 avril 2021).
  • Concrètement la lutte est basée sur :
    - la surveillance des vignes
    - l’utilisation de plants de vigne sains
    - l’arrachage des ceps ou des parcelles contaminées
    - l’application de traitements préventifs contre l’insecte qui transmet la maladie autour des zones où elle a été identifiée pour éviter sa propagation.

Les viticulteurs biologiques ont à leur disposition un produit compatible avec le cahier des charges AB. Des recherches sont en cours pour trouver des alternatives à la lutte insecticide chimique.

-  Note présentation flavescene dorée 2022 (format doc - 717.5 ko - 14/09/2022)

-  Note sur la gestion de la flavescence dorée en viticulture biologique (format pdf - 1.3 Mo - 28/12/2015)

- Découvrez le site dédié à l’information relative à la flavescence dorée en Bourgogne :

- Lien vers le site internet du Ministère :