Phénomènes de rougissement physiologique affectant les jeunes plantations de douglas

publié le 20 avril 2022 (modifié le 25 avril 2022)

De nombreux phénomènes de rougissement physiologique associés à des mortalités affectant de jeunes douglas sont observés depuis le mois de mars et se poursuivent actuellement, au niveau national et en particulier en Bourgogne-Franche-Comté.
Ce dérèglement physiologique survient lors de périodes anticycloniques au cours de l’hiver et au début du printemps. Il concerne principalement les jeunes plantations de douglas âgées jusqu’à 10-15 ans, particulièrement dans les zones de moyenne montagne présentant de fortes amplitudes thermiques : en région les massifs du Jura (1er et 2nd plateaux) et du Morvan sont les plus impactés présentement.
Ce phénomène se stabilisera avec le débourrement des douglas dans les jours à venir. Les gestionnaires-propriétaires doivent relever leur vigilance sur leurs jeunes plantations de douglas.
Cette problématique de rougissement physiologique n’est pas nouvelle, elle a été observée plusieurs fois par le passé, la dernière occurrence d’ampleur en région ayant eu lieu au printemps 2017.

Plus de détails dans la synthèse ci-après : DSF_BFC_rougissementphysiologique_douglas_avril2022 (format pdf - 1.3 Mo - 25/04/2022)